NOS GÉOPARCS

Percé



Le Géoparc de Percé est le premier géoparc mondial de l'Amérique francophone. Les visiteurs peuvent y apprécier une variété de paysages et de cultures.


Situé à l'extrême Est du Québec, ce territoire permet de découvrir de grands espaces, partagés entre milieu marin et milieu terrestre, ainsi que des paysages grandioses qui ont fait la renommée internationale du village de Percé.


Son Rocher Percé est le point de départ d'un long voyage pour en savoir plus sur l'importante concentration de formations géologiques distinctes qui consiste en 500 millions d'années d'histoire de la Terre.


La géologie a marqué la culture de ce territoire témoin de nombreuses vagues migratoires depuis la présence du peuple Mic Mac, il y a plus de 9000 ans. Chacune de ces cultures a laissé sa marque, notamment dans le patrimoine bâti et la toponymie des lieux.


Ces formations rocheuses, peu transformées, ont stimulé l'intérêt de plusieurs chercheurs de renom, tel que Sir William Logan, fondateur de la Commission géologique du Canada. C'est d'ailleurs à Percé que s'est tenu le tout premier congrès international de la commission.


L'exposition multimédia immersive Tektonik, récipiendaire du prestigieux prix Numix et d'un prix de la Société des musées du Québec, présente une introduction ludique à la géologie de Percé. Des randonnées pédestres, accompagnées de guides qualifiés, permettent de comprendre la formation de ce fabuleux paysage.






 

Site du Géoparc mondial UNESCO de Percé

Géoparc de Stonehammer



En tant que premier géoparc mondial d’Amérique du Nord, le Géoparc de Stonehammer existe pour sa géologie, mais aussi pour les gens qui y habitent, la société et la culture. Situé au sud du Nouveau-Brunswick, le géoparc a un milliard d’années d’histoire de la Terre à faire partager.


Nos vies sont façonnées par la géologie : où nous habitons, le paysage, notre agriculture, les risques naturels, les ressources en eau, le climat, nos exploitations minières et l’énergie que nous consommons sont tous reliés à la géologie.


Avec un paysage créé par la collision de continents, la fermeture et l’ouverture des océans, les volcans, les séismes, les glaciers et les changements climatiques, le Géoparc de Stonehammer recèle aussi des histoires géologiques qui datent de la fin du Précambrien il y a un milliard d’années jusqu’à la plus récente période glaciaire, et de presque toutes les périodes entre les deux.






 

Site du Géoparc de Stonehammer

Géoparc de Tumbler Ridge


 

Le Tumbler Ridge Géoparc est remarquable par sa localisation en milieu éloigné presque sauvage, donnant aux visiteurs le sentiment authentique d'une région frontalière peu peuplée.

 

C’est le premier géoparc dans l’Ouest de l’Amérique du Nord, donc le premier témoin de la tectonique des plaques qui a mené à la formation des montagnes Rocheuses.

 

La géologie des montagnes et du piedmont s’étend du Précambrien au Crétacé, inclut même des dépôts du Pléistocène et conserve une partie de la rive de la Pangée du Trias, ainsi que fluctuations marines et fluviales de la Voie maritime intérieure de l'Ouest.

 

À tout cela s’ajoute une abondance de phénomènes paléontologiques, qui sont à la base de la recherche scientifique en cours, des expositions et des programmes éducatifs. Des empreintes de  dinosaures du Crétacé (dont beaucoup sont d'importance mondiale), un dépôt d'ossements de dinosaures du Crétacé avec des caractéristiques inhabituelles, et des poissons et reptiles marins du Trias sont d'une importance particulière.

 

Le Dinosaur Discovery Gallery à Tumbler Ridge constitue une attraction majeure, tandis que tout un réseau de sentiers de randonnée conduit à de nombreux géosites, y compris une abondance de cascades spectaculaires, de pistes de dinosaures, sommets des montagnes, formations de roches sédimentaires, grottes et canyons.




   

Site du Géoparc de Tumbler Ridge